Liverpool FR


BIENVENUE SUR LA COMMUNAUTE FRANCOPHONE DES REDS

Liverpool



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

King Kenny Dalglish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 King Kenny Dalglish le Lun 5 Sep - 23:32

Stark

avatar
Hall of Fame
Hall of Fame


    En 1985, Liverpool est en route pour remporter une cinquième Coupe d’Europe. La veille de la finale, l’entraineur Joe Fagan a confié, hors micro, qu’il quitterait ses fonctions de manager. Son successeur est déjà connu, Kenny Dalglish. Malheureusement, un événement beaucoup plus douloureux va reléguer ce passage de témoin au second plan. Ce 29 mai 1985, c’est le drame du Heysel, trente-neuf personnes qui trouvent la mort suite aux charges des hooligans anglais dans les tribunes des tifosis italiens. Liverpool, comme les autres clubs anglais, sera interdit de Coupe d’Europe pour une durée indéterminée (la sanction prendra fin en 1991), mais restera malgré tout au sommet. Le nouveau manager n’a pas voulu quitter les crampons et demeure pendant deux ans entraîneur-joueur. Mieux, Kenny demeure l’homme qui inscrit le but du seizième titre des Reds, le 3 mai à Chelsea (0-1). Une semaine plus tard, les Reds battent Everton à Wembley, et Dalglish réalise avec Liverpool un doublé Cup-Championnat que ni Shankly, ni Paisley, ni Fagan n’avaient réussi avant lui. Il est élu Manager of the Year dès sa première saison.

    Par la suite, sans abandonner le terrain, Dalglish réalise ses premiers "coups" de manager. Suite au départ (controversé) de Ian Rush à la Juventus, Kenny réalise son premier gros transfert avec la venue de John Barnes (Watford). Il s’attache également les service de Peter Beardsley (Newcastle). Après une saison 1986-87 en demi-teinte, Liverpool redevient Liverpool en 1988, ne concédant sa première défaite qu’après vingt-neuf journées (battu par Watford, 0-1). Le gardien Bruce Grobbelaar est quand à lui demeuré 994 minutes, toutes compétitions confondues, sans encaisser le moindre but. Champion à quatre journée de la fin, Liverpool perd néanmoins la finale de la FA Cup devant Wimbledon.

    En 1989, un nouveau drame s’abat sur le parcours de King Kenny. Dans le stade Hillsborough à Sheffield, une bousculade dans la tribune interrompt la rencontre de Cup Nottingham-Liverpool et provoque la mort de quatre-vingt-seize personnes. Pour Dalglish, dont la carrière de joueur avait débuté avec la tragédie d’Ibrox en 1971 et s’était terminé avec le Heysel en 1985, c’est la troisième catastrophe auquel il assiste. Si Liverpool vénérait jusqu’alors le footballeur, elle va découvrir la richesse de l’homme. Face au malheur, le manager réclame de la dignité à ses joueurs et montre l’exemple. Il organise les visites des joueurs à l’hôpital, assiste aux enterrements, participe aux messes. Il fait preuve d’une disponibilité exceptionnelle auprès des familles, accepte les appels au beau milieu de la nuit et parle pendant des heures. Il consacre tout son temps à tenter d’apaiser les souffrances. Plus que jamais, toute la ville se retrouve derrière Kenny.

    Quelques semaines après le drame, Liverpool dispute à Wembley une finale aussi forte sur le plan sportif qu’émotionellement. Everton est battu 3-2 et les Reds semblent en route vers un nouveau doublé. Mais ils perdent le titre de façon rocambolesque face à Arsenal, à la dernière minute d’un match décisif à Anfield. La saison suivante, Liverpool est toujours aussi fort. Il récupère son dix-huitième titre de champion et atteignent les demi-finales de la FA Cup (où il sera battu 4-3 par un Crystal Palace qu’il avait pulverisé 9-0 en championnat...). Le 1er mai, à Anfield contre Derby, Kenny Dalglish fait sortir Jan Mölby à la 72ème minute et le remplace lui-même. Il a trente neuf ans et dispute le dernier match pro de sa carrière.

    Le 22 février 1991, Liverpool est en tête du championnat, et sort d’un match d’anthologie à Goodison Park face à Everton, un match de FA Cup ponctué sur l’invraisemblable score de 4-4. Kenny Dalglish va pourtant voir le board du club, et lui annonce qu’il souhaite se retirer. Dans son autobiographie sortie en 1997 [4], il expliquera le poids qu’il continuait à porter suite à Hillsborough : « J’ai assisté à plusieurs funérailles, certaines dans la même journée. Ce furent des moments très éprouvants. Je ne m’en suis pas immédiatement rendu compte, mais j’avais besoin d’un break ». Remplacé par Ronnie Moran, il ne reviendra pas sur la banc de Liverpool. Dans son autobiographie toujours, il ajoute ; « Si le club m’avait rappelé en août, j’aurais accepté ».

    Kenny Dalglish rejoint donc Blackburn, un club de deuxième division dont l’ambition se mesure à la fortune de son président Jack Walker. Les Rovers remontent parmi l’élite, puis, en 1995, arrachent leur premier titre du siècle. Dalglish est seulement le troisième manager de l’histoire à remporter le championnat d’Angleterre avec deux clubs différents [5]. Ironie de l’histoire, c’est à Anfield que les Rovers obtiennent leur titre. Bien que battus par les Reds, les coéquipiers de Shearer bénéficient de la défaite de Manchester United à West Ham. Le titre acquis, Dalglish avoue qu’il supporte mal la pression du banc. Il souhaite se contenter d’un rôle de directeur technique, confiant le rôle de manager à Ray Harford.

    Blackburn redescend aussi vite qu’il était monté et Dalglish quitte le club en 1996. Au début de l’année 1997, il rejoint Newcastle, où il remplace... Kevin Keegan. Il est remercié comme un malpropre au début de la saison 1998-99 après deux matches de championnats et autant de défaites. En juin 1999, il boucle la boucle en rejoignant le Celtic. Directeur technique du club écossais, il a emmené dans ses bagages un entraineur nommé John Barnes. Celui-ci est viré en février 2000 suite à une défaite aussi inattendue que désormais fameuse face à Inverness Caledonian Thistle. Et Kenny retrouve le banc. Il n’y reste que jusqu’à la fin de la saison, limogé à son tour.

    Le 8 janvier 2011, il est nommé entraîneur de Liverpool jusqu'à la fin de la saison, alors qu'il était responsable du centre de formation du club, en remplacement de Roy Hodgson. Il effectue son retour sur le banc liverpuldien le 9 janvier, à l'occasion d'un trente-deuxième de finale de FA Cup à Old Trafford face à Manchester United qu'il perd 1 à 0. Le dimanche 6 février 2011 il bat Chelsea à Stamford Bridge un but à zéro. Le 5 mars il humilie Manchester United à Anfield sur le score de 3 à 1. Le 26 février 2012, Liverpool gagne la Carling Cup aux tirs au but face à Cardiff City. De plus, le club de Dalglish inflige une claque au club de Brighton & Hove sur le score de 6 à 1 en demi-finales de la FA Cup, mais échoue en finale face à Chelsea (lors d'une finale à Wembley au combien controversée). Malgré un bon parcours en coupes nationales, le club de Liverpool termine à la 8e place et KD est limogé par les dirigeants du club à l'issue de la saison. Brendan Rodgers (Swansea) prend sa succession


http://www.kicknrush.com/Kicknrush

Voir le profil de l'utilisateur http://guillaumecanon.wordpress.com/

2 Re: King Kenny Dalglish le Jeu 10 Jan - 1:56

iLex

avatar
Administrateur
Administrateur
Liverpool's owners are considering offering Kenny Dalglish an ambassadorial role back at the club (The Times).

Sa serait super !


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: King Kenny Dalglish le Jeu 10 Jan - 12:48

clivethered

avatar
Hall of Fame
Hall of Fame
J"ai vu ca et je suis pour!

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: King Kenny Dalglish le Jeu 10 Jan - 13:03

zunino

avatar
Divinité
Divinité
100% il faut que les légendes du club y reste comme Rush aussi

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: King Kenny Dalglish le Sam 5 Oct - 10:00

Stark

avatar
Hall of Fame
Hall of Fame
Kenny Dalglish is back ! Il rentre au board du club. L'idole du club va être nommé comme membre du comité exécutif comme le révèle le Guardian de samedi. Info relayée par le twitter du club.

Voir le profil de l'utilisateur http://guillaumecanon.wordpress.com/

6 Re: King Kenny Dalglish le Sam 5 Oct - 11:37

clivethered

avatar
Hall of Fame
Hall of Fame
Tant mieux!

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: King Kenny Dalglish le Sam 5 Oct - 11:41

stevieG8

avatar
Membre Actif
Membre Actif
Ca ça fait vrmt plaisir!!! Dalglish est vrai amoureux du club, et son retour va forcément faire plaisir à tout le monde et renforcer l'identité du club. Revenir au club une année après avoir été limogé, c'est beau je trouve!!!

Un Vrai Grand Monsieur ce KK!!

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: King Kenny Dalglish le Lun 7 Oct - 11:43

pzgrcg

avatar
Grande Personnalité
Grande Personnalité
HE'S BACK!

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: King Kenny Dalglish le Mar 8 Oct - 8:26

jon

avatar
Modérateur
Modérateur
C'est bon ça! Le proprio n'oublie pas les gloires du club et c'est tant mieux.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: King Kenny Dalglish le Mar 8 Oct - 17:51

stevieG8

avatar
Membre Actif
Membre Actif
Est-ce que qqn a compris quel sera son rôle effectif? ce qu'on peut lire sur le site off à propos de ça est assez nébuleux...

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: King Kenny Dalglish le Mar 8 Oct - 18:10

Ben-J

avatar
ex - Gooner Boys Club
ex - Gooner Boys Club
Je ne veux pas dire de bêtises, mais il me semble que c'est une sorte de directeur non-exécutif ... Mais il doit avoir un statuts particulier, parce que normalement un directeur non-exécutif a sa place dans le conseil d'administration sans avoir de pouvoir de décision, et surtout sans être salarié de l'entreprise, en l'occurrence Liverpool. 

En gros, il participe aux décisions, à l'élaboration des stratégies sans avoir de droit de vote je pense.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum